Il y a quelques semaines, en faisant un brin de ménage dans mon bureau, j'ai fait tomber un cadre photo où se trouvait, depuis de nombreuses années, une photo de ma maman.

La vitre s'étant cassée, j'ai immédiatement voulu réparer ma bêtise. J'ai récupéré un ancien cadre tout simple et j'ai scrappé légèrement la photo en choisissant des papiers roses et blancs pour l'assortir à mon salon où il trône désormais en bonne place.

Je voulais réimprimer cette phrase que j'adore (je ne sais pas si je l'ai inventée ou trouvée sur le web, elle était dans le cadre depuis 15 ou 16 ans) mais mon imprimante venait de rendre l'âme :

"Toujours ton souvenir a le même pouvoir, je n'ai qu'à fermer les yeux pour te revoir" (si vous connaissez le nom de l'auteur, n'hésitez pas à me le dire)

J'ai donc choisi quelques tampons (j'ajouterai ma phrase dans le haut du cadre lorsque j'aurai pu l'imprimer) et réalisé ceci :

P1000727

pardon, les photos sont moches, moches, moches, comme la météo de ce jour là  

P1000728

P1000729

 L'original de la photo était une photo d'identité. Lorsque je l'ai fait agrandir en plusieurs exemplaires (pour mes enfants et pour moi-même), le photographe n'a pas pu faire disparaitre le trait blanc du à une vilaine pliure, dommage. Je n'ai pas osé mettre du feutre noir.

Ma maman adorée nous a quittés un 17 janvier, il y a 21 ans aujourd'hui. Elle me manque toujours autant et même plus de jour en jour mais je sais qu'elle est près de moi et je veux croire qu'elle est mon ange gardien.

ROSE NOIRE

Merci de votre visite et de vos petits mots.